Da l’altra parti De l’autre côté

Da l’altra parti De l’autre côté

Da l’altra parti De l’autre côté

Prix littéraire de la Collectivité Territoriale de Corse 2014, en langue corse dans la catégorie création littéraire.

Janus était le dieu des voies de passage. Se pourrait-il que le poète en soit le gardien involontaire et présente ainsi le double visage de celui qui est au monde tout en percevant ce qui vient d’ailleurs ?

99 produit en stock

978-236984-015-2

10,00 €

Ajouter au panier

28 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En savoir plus

Parce que le titre d’un ouvrage n’est jamais choisi au hasard, parce qu’il ne résume nullement un livre mais au contraire l’éclaire et l’élargit, il convient d’avoir présent à l’esprit qu’une autre dimension irrigue ces textes. C’est probablement la raison pour laquelle ils présentent souvent un caractère énigmatique en dépit de leur limpidité apparente.

Textes en langue corse de Norbert Paganelli
Traduction en langue française de Dominique Colonna
Préface de Marie-Ange Sebasti

Norbert Paganelli est l’animateur du site littéraire : www.invistita.fr qui propose un large panorama de la création littéraire insulaire. Il est aussi  le fondateur, avec Henry-Etienne Dayssol, des Escales poétiques et a signé  plusieurs ouvrages de poésie en langue corse dont la traduction en langue française, confiée à Dominique Colonna,  restitue admirablement l’univers du poète.

Fiche technique

  • Auteur - Norbert Paganelli
  • Date de parution - 15/09/2014
  • Hauteur - 205
  • Largeur - 145
  • Profondeur - 10
  • Poids - 100
  • Nombre de pages - 100

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Da l’altra parti De l’autre côté

Da l’altra parti De l’autre côté

Prix littéraire de la Collectivité Territoriale de Corse 2014, en langue corse dans la catégorie création littéraire.

Janus était le dieu des voies de passage. Se pourrait-il que le poète en soit le gardien involontaire et présente ainsi le double visage de celui qui est au monde tout en percevant ce qui vient d’ailleurs ?

Donner votre avis