Les rêveurs des deux tours

Les rêveurs des deux tours

Les rêveurs des deux tours

Un rêveur qui s'évade du sinistre de sa condition, une révolution qui réussit si bien qu'elle en échoue, quelques fantômes amers en quête de réponses, ou peut-être d'un ailleurs qui n'existe que dans le rêve...

297 produit en stock

978-2-36984-040-4

12,00 €

Ajouter au panier

6 autres produits dans la même catégorie :

En savoir plus

Tels sont quelques-uns des thèmes abordés dans ce recueil de nouvelles où la frontière s'estompe entre le monde réel et le fantastique, tandis que seul subsiste l'humain, un humain fragile qui tente de surmonter ses faiblesses pour se construire un avenir.

Pourtant, par-delà nos combats, il nous reste des instants d'égarement, d'errance et de fantaisie pour nous aider, à affronter la vie en restant debout.

Voilà l'unique objectif de ces quelques pages. Le reste n'est que littérature.

Né en 1987 à Bastia, Pedru-Felice Cuneo-Orlanducci est diplômé en environnement. Incapable de rester sans écrire, il sévit aussi bien en corse qu’en français. Deux de ses textes figurent déjà dans l’ouvrage collectif « Tarrori è Fantasia », et il a remporté le prix Musanostra du texte court en langue corse de 2014.

Il est également coadministrateur du site littéraire anima Cappiata.

C’est son tout premier recueil de nouvelles, en français. On lui connaissait une nouvelle de science-fiction, publiée dans le recueil «  Tarrori è fantasia » : « l’Alchimiste - l’alchimistu » et ses « fans » retrouvent régulièrement ses écrits sur le blog Anima Cappiata ». Ici, dans «  les rêveurs des deux tours » sont réunies 23 nouvelles inédites surfant sur le fantastique, mais pas que ! 

Voici la présentation de ce recueil, par l’auteur lui-même :

« On change dans la vie, probablement beaucoup plus que l’on ne l’imagine. On apprend beaucoup de nos heures et de nos meurtrissures, ou du moins, est-ce l’illusion qui en ressort.

La vie nous façonne à son gré, comme le flot modèle les galets, à des degrés divers selon la matière primitive dont ils sont constitués, et les fait rouler le long de son lit, jusqu’à la mer, pour les y enterrer sous une masse de limon, ou les rejeter sur les berges où ils s’assèchent tout doucement. Nous passons notre vie à courir après des lueurs et des mirages, à nous battre, à changer de priorités, en gagnant parfois, mais en y perdant aussi, même dans la victoire, l’entropie étant la dure loi de toute chose en ce monde illusoire où tout sombre trop rapidement dans le désert de l’oubli de l’inconstance humaine sempiternellement insatisfaite.

Pourtant, quelques fois, on trouve l’apaisement durant un moment, et même lorsque l’on sait que la quintessence est sans espoir véritable, il peut arriver que l’on s’asseye, et que l’on se repose un instant, sous un arbre providentiel, se surprenant à croire en ses rêves les plus extravagants, avant de reprendre son bâton de pèlerin et de continuer la route.

Mais la route, elle, continue sans fin, et sans interruption jusqu’à son terme. Dès lors que l’on accomplit ses premiers pas dans le monde concret, il ne reste qu’une seule chose à faire : continuer de marcher inlassablement tant que l’on en a la force, à poursuivre un but que l’on ne connait pas, peut-être à tout jamais imperceptible, sans l’assurance de l’aboutissement, mais auquel on reste accroché par chaque quantum de notre inconscient, même pour le cas où il pourrait nous apparaitre folie à la lumière de notre esprit trop rationnel, tandis que la route continue sans fin, et sans que jamais le grand livre ne se ferme, la Grande Histoire n’est jamais finie.

Et pourtant, tous nous avons nos instants d’égarement, d’errance et de fantaisies sans lesquelles jamais nous ne pourrions continuer à affronter le vent de la vie, parfois mordant vorace et féroce, en restant debout. »

Né en 1987 à Bastia, Pedru-Felice Cuneo-Orlanducci est diplômé en environnement. Incapable de rester sans écrire, aussi bien en français qu’en corse, il a été publié une première fois dans l’ouvrage collectif « Tarrori è Fantasia », puis a remporté le prix Musanostra du texte court en langue corse de 2014. Il est également coadministrateur du site littéraire Anima Cappiata.

Fiche technique

  • Auteur - Pedru-Felice Cuneo-Orlanducci
  • Date de parution - 25/04/2016
  • Hauteur - 150
  • Largeur - 210
  • Profondeur - 14
  • Poids - 250
  • Nombre de pages - 167

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Les rêveurs des deux tours

Les rêveurs des deux tours

Un rêveur qui s'évade du sinistre de sa condition, une révolution qui réussit si bien qu'elle en échoue, quelques fantômes amers en quête de réponses, ou peut-être d'un ailleurs qui n'existe que dans le rêve...

Donner votre avis