Le Tourisme, La Culture et la Corse

Le Tourisme, La Culture et la Corse

Le Tourisme, La Culture et la Corse

Le Tourisme, la Culture et la Corse. François Ollandini, spectActeur de son temps

Pratiquement deux articles par an, du milieu des années soixante-dix au milieu des années de notre décennie. Une présence médiatique forte qui n’a pas été recherchée. Elle est venue d’elle-même, tournant autour de deux sujets : Tourisme et Culture, cet itinéraire mêlé qui est le mien.

298 produit en stock

978-2-36984-043-5

40,00 €

Ajouter au panier

21 autres produits dans la même catégorie :

En savoir plus

- Coffret 2 tomes -

Le Tourisme, la Culture et la Corse. François Ollandini, spectActeur de son temps

Deux-cent-quarante articles pendant quarante ans

Pratiquement deux articles par an, du milieu des années soixante-dix au milieu des années de notre décennie. Une présence médiatique forte qui n’a pas été recherchée. Elle est venue d’elle-même, tournant autour de deux sujets : Tourisme et Culture, cet itinéraire mêlé qui est le mien.

Tome I : Le Tourisme et la Corse

Le tourisme est un « englobant », à la fois transversal et totalisant. Il traverse près de cent activités qui touchent à ce secteur et totalise l’effort aussi bien public que privé et associatif. Ce qui le fédère, c’est la volonté politique. Il y faut donc une politique du tourisme. En Corse, il n’y en a pas. Alors que l’on sait ce qu’il faut faire si l’on veut étaler la saison et augmenter la dépense du touriste. Mais le-veut-on ?

Il n’y a pas de « politique » du tourisme en Corse

Quatre-vingt articles.

Un tourisme du « malgré nous ». Un transport anti touristique. Une capitale qui dit « non » à son tourisme. Une société de défi ance. À propos du tourisme, nous marchons sur la tête. Nous faisons l’inverse de ce qu’il faut faire et nous le faisons avec obstination. De la proximité, de l’inorganisation, du service « dit » public, de la concentration dans le temps, de l’étalement dans l’espace, des blocages et des plasticages, sans parler du pire.

Et pourtant, il y a une « science » du tourisme en Corse

Quarante articles.

On sait ce qu’il y a à faire si l’on veut étaler la saison et augmenter la dépense quotidienne du touriste. On le sait : une politique des quatre E. Des équipements, de l’encadrement, de l’environnement et de l’évènement. Une politique des courts séjours, à la fois hôtelière et aérienne, notamment à partir de l’Europe du Nord, une politique du forfait, de l’itinérance, de l’animation et du terroir. Et donc aussi de l’argent public. Mais le veut-on ? Si on en juge par les résultats : NON.

Tome II : La Culture et la Corse

La culture, pour moi, c’est d’abord une culture d’entreprise, de et dans l’entreprise. Dire et faire pour elle ce qu’aucun autre ne dira ou fera. Reprenant ainsi le dire de mon grand-père maternel et le faire de mon père. Et pour mieux les continuer, devenant collectionneur. Puis mécène. Quelques portraits de ce chef d’entreprise devenu mécène, sans le vouloir, sans raison particulière, d’instinct, par différents dons à différents musées. En attendant le sort du « Lazaret Ollandini, Musée Marc-Petit » : que deviendra-t-il ? Don ou vente ?

Entreprise et Mécénat

Cinquante articles.

Une entreprise familiale plus que centenaire, spécialisée dans le tourisme et le transport. Une culture « de » et « dans » l’entreprise qui a su intégrer le dire et le faire du tourisme. Une double filiation, incarnée, pour le dire, par François Piétri, mon grand-père maternel et pour le faire, par Jean Ollandini, mon père. Dans la recherche et l’illustration de cette double filiation, me voilà mécène. Plusieurs dons aux musées de la Corse : affiches touristiques, peintures patrimoniales et autres objets.

Le Lazaret et quelques portraits

Soixante-dix articles.

Le Lazaret : à la fois lieu d’habitation, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, et lieu muséal et culturel, ouvert au public depuis plus de quinze ans. Mais pour combien de temps encore ? Lieu exceptionnel. À la fois dans et hors de la ville. Le ciel au dessus de soi et la sérénité en soi. Don ou vente ? J’espère le don. J’envisage la vente. Mais qui est donc ce « je » qui parle ? À la fois, chef d’entreprise et mécène : quelques portraits parus pour le dire.

Fiche technique

  • Auteur - François Ollandini
  • Date de parution - 18/11/2016
  • Hauteur - 300
  • Largeur - 210
  • Profondeur - 45
  • Poids - 2,865kg
  • Nombre de pages - 610

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Le Tourisme, La Culture et la Corse

Le Tourisme, La Culture et la Corse

Le Tourisme, la Culture et la Corse. François Ollandini, spectActeur de son temps

Pratiquement deux articles par an, du milieu des années soixante-dix au milieu des années de notre décennie. Une présence médiatique forte qui n’a pas été recherchée. Elle est venue d’elle-même, tournant autour de deux sujets : Tourisme et Culture, cet itinéraire mêlé qui est le mien.

Donner votre avis